Quelques adresses et livres

Voici des liens et bibliographie utile pour un allaitement maternelle réussie et serein…

Se faire confiance et faire confiance à son enfant semble être primordiale…l’allaitement maternelle est tout à fait naturelle (et pas que jusqu’à 3 mois) et il y a une solution pour tout faut il encore s’adresser à des personnes spécialisées en allaitement. (ce ne sont pas des sectes…avis aux têtes mal pensantes !!!)

L’organisation mondiale de la santé recommande un allaitement exclusif durant les 6 premiers mois de la vie de l’enfant. Travail ou non c’est la même chose le sevrage de l’enfant à 3 mois n’est pas si naturel que cela. Après il appartient à chacun de faire ses propres choix selon ses propres convictions.

Je joins à cet écrit, un écrit de l’organisation mondiale de la santé qui ne s’adresse pas uniquement aux pays en voies de développement !!!!

Jusqu’à quel âge les besoins nutritionnels du nourrisson sont-ils couverts par l’allaitement?

Quelques adresses et livres dans L'allaitement maternelle asktheexpert_icon_en

Archives des questions et réponses

Soumettre une question

Q : Jusqu’à quel âge les besoins nutritionnels du nourrisson sont-ils couverts par l’allaitement?

R : L’allaitement du nourrisson au sein doit être exclusif, c’est-à-dire sans aucun autre apport alimentaire que le lait maternel, jusqu’à l’âge de six mois pour que l’enfant ait une croissance, un développement et une santé optimale. « L’allaitement au sein exclusif » se définit par le fait que l’on ne donne à l’enfant que du lait maternel et aucune autre boisson ou aliment, pas même de l’eau. En revanche, on peut lui administrer des gouttes ou des sirops (vitamines, minéraux ou médicaments). Le lait maternel est l’aliment idéal pour la croissance et le développement des nourrissons. L’allaitement fait partie intégrante de la procréation et il a des répercussions importantes pour la santé de la mère.

L’OMS recommande d’introduire d’autres aliments, en plus du lait maternel, à partir de l’âge de six mois (180 jours). Ces aliments seront donnés deux à trois fois par jour entre 6 et 8 mois, puis systématiquement trois fois par jour entre 9 et 11 mois avec un encas nutritif. Entre 12 et 24 mois, on donne aux enfants trois repas et deux encas nutritifs à la demande entre les repas. L’apport nutritif doit être suffisant, ce qui veut dire comporter suffisamment de calories, de protéines et de nutriments pour couvrir les besoins nutritionnels d’un enfant qui grandit. Les aliments doivent être préparés et donnés dans de bonnes conditions d’hygiène pour réduire le plus possible les risques de contamination. Pour nourrir un enfant, il faut s’impliquer activement et le stimuler afin de l’encourager à manger.

Le passage de l’allaitement au sein exclusif à la consommation de la nourriture familiale est une phase très délicate pour le nourrisson. Au cours de cette période, de nombreux enfants souffrent de problèmes de nutrition et ils constituent une part importante de la prévalence de la malnutrition chez l’enfant de moins de 5 ans dans le monde. Il est donc crucial de donner aux nourrissons des aliments complémentaires sûrs, adaptés et en quantité suffisante pour que la transition entre l’allaitement et la consommation de la nourriture familiale se passe bien.

Quantités d’aliments à donner

Age Texture Fréquence Quantité à chaque repas
A 6 mois Bouillies, légumes, viande et fruits réduits en bouillie 2 fois par jour et tétées fréquentes 2 à 3 cuillers à soupe
7 – 8 mois Aliments en purée 3 fois par jour et tétées fréquentes Augmentation régulière jusqu’à 2/3 d’une tasse de 250 ml à chaque repas
9 – 11 mois Aliments hachés ou réduits en purée, aliments que l’enfant peut saisir 3 repas plus un encas plus des tétées 3/4 d’une tasse ou d’un bol de 250 ml
12 – 24 mois Nourriture familiale, coupée menu, hachée ou réduite en purée si nécessaire 3 repas plus 2 encas entre les repas plus les tétées Pleine tasse ou bol de 250 ml

LIENS CONNEXES

- Promotion d’une alimentation saine pour le nourrisson et le jeune enfant – en anglais
- Stratégie mondiale de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant [pdf 540kb]
- Normes OMS de croissance de l’enfant – en anglais

 Sites internet :

 www.lllfrance.org/

www.maternage.free.fr

Solidarilait

Bibliographie :

L’art de l’allaitement maternelle édité par la Leche league

Les 10 plus gros mensonges sur l’allaitement maternelle de Claude Suzanne Didierjean-Jouveau Dangles édition

Ces adresses m’ont été précieuses et le sont toujours d’ailleurs, je ne m’est que celles que j’ai testés. Ou les livres que j’ai lu. Il y a bien d’autres adresses vous pouvez d’ailleurs les communiques sur ce blog je me ferais un plaisir d’aller y faire un tour.

1 commentaire à “Quelques adresses et livres”


  1. 0 saby21 21 mai 2007 à 17:08

    Vous pouvez également avoir recours à une consultante en lactation. C’est une spécialiste de l’allaitement maternelle qui a reçu une formation /

    sont certifié(e)s par un dipôme IBLCE
    (International Board of Lactation Consultant Examiners).

    assurent des consultations mère-enfant qui peuvent concerner tous les aspects
    de l’allaitement maternel.

    peuvent être sollicité(e)s par tous les professionnels de santé pour un avis spécialisé, pour une consultation ponctuelle ou un suivi plus prolongé.

    collaborent avec tous les acteurs de santé intervenant en prénatal et postnatal, dans un esprit de complémentarité.

    exercent au sein de différentes structures (dans les maternités publiques et privées,
    en néonatologie, en pédiatrie, en cabinet libéral, en PMI et à domicile).

    http://www.consultants-lactation.org/

    sABY

Laisser un commentaire