• Accueil
  • > Liberté motrice
  • > Attention aux Youpalas ou dit Trotteur. (vous savez le truc a roues ou l’enfant y est installé debout!)


Attention aux Youpalas ou dit Trotteur. (vous savez le truc a roues ou l’enfant y est installé debout!)

Et oui comme tout il ne faut abuser de rien pour être en bonne santé et même du Youpala.

Commençons fort le Youpala est responsable de plus de 40% des traumatismes crâniens chez l’enfant de moins de 12 mois.(étude du service de pédiatrie de strasbourg)

Oh làlà je vous fais peur des les premières lignes et pourtant c’est une réalité soyons claires ce sont les personnes ayant des maisons, qui sont le plus concernés par ce genre d’accidents.

« Pour éviter les chutes , le trotteur doit être utilisé sur une surface plane, horizontale de plain-pied (au rez de chaussée), sans marche, escalier ou dénivellation. Pour éviter les brûlures des mains, faites attention aux portes de four brûlantes, aux vitres de foyers « inserts », car sur son trotteur l’enfant est à leur hauteur et se déplace trés vite. Sans parler des objets situés sur des meubles qui tombent après avoir été heurtés… »

Le Youpala ne devrait pas être utilisé plus d’une heure par jour par tranche de 15 minutes.

« Le problème majeur vient de ce que les parents s’en servent comme d’un parc. Du coup ils y laissent beaucoup trop longtemps leurs enfants. Et le personnel de la crèche doit leur réapprendre la mobilité de leur corps sans roulettes ! »

« (cas extrême d’un enfant vu par une psychomotricienne : Il marche sur la pointe des pieds car depuis l’âge de 9 mois il reste des heures quotidiennes dans son trotteur. Sa musculature est de fait déformée!) »

« 8 mois c’est beaucoup trop tôt » Dit Isabelle Blanco psychomotricienne en PMI et en crèche, l’usage du trotteur n’est vraiment pas conseillé avant que l’enfant exprime le désir de se mettre debout tout seul. Si non cela lui donne une envie de « verticalité » précoce à laquelle son corps n’est pas du tout prêt à répondre. »

N’a t-on jamais vu un enfant qui veut sans cesse être debout?

Ils deviennent alors complètement dépendant de l’adulte qui l’a alors mis dans une position qui lui fait plaisir mais qu’il n’a pas acquis par lui même. Donc il appel sans cesse l’adulte !!!! Tout ce que nous aimons n’est pas forcément bon !!! Et oui ceux qui fument aiment les cigarettes et pourtant c’est trés nocif à la santé ! C’est pour répondre à celles et ceux qui disent contament oui mais il adore ça !!! Moi aussi j’adore le chocolat…mais il me fait grossir !!!!

Pour reprendre l’article sur la psychomotricité : « Rappelons qu’à 8 mois, dans les bilans médicaux on fait le test de savoir si l’enfant tient assis tout seul. La plupart y parviennent losqu’on les assied mais…ne savent ni s’asseoir tout seul ni se relever. En fait beaucoup d’enfants n’y parviendront qu’à 9 mois, voir plus (le mieux est encore de ne pas donner d’âge!) »

Et là je suis bien d’accord arrêtons d’enfermer nos enfants dans des normes…qui donne des questions du type c’est normale si….?Qu’est ce qui est normale??Rentrer dans une moyenne…et si on est au dessus ou en dessous « Panique à bord !!!! Laissons les vivres !!!! Si il ne marche pas à 12 mois il le fera plus tard ! Nous faisons face aux pressions extérieurs enfermés eux aussi dans des normes « Ah bon il ne marche pas encore ? » « Il n’a pas de dents à son âge? » « Il s’assoid tout seul ? » (rappelons que la plupart réponde oui à cette question et c’est en réalité non car juste il tient seul car on l’y a mis)On s’en fou  de l’âge, l’important n’est il pas que notre enfant maîtrise bien cette position par lui même et non parce que l’adulte en a envie! Il est important que les enfants ressentes, testes les différentes postures dans laquel il se met seul. Alors oui il faut s’armer de patience ! Imaginer la construction d’une maison sans les bases les premières pierres, celle ci s’écroulerait ? Et bien pour l’enfant c’est la même chose il est important pour lui de ne pas sauter les différentes étapes de son développement moteur afin de les maîtriser toutes et d’être ainsi trés à l’aise avec son corps. Et surtout qu’il ressente qu’il est compétent, qu’il y est parvenu seul, ou accompagner par la parole de l’adulte.

Autre problèmes aux youpalas (je m’égard car c’est un sujet qui est imprégné en moi) : « L’egin rique à long terme de générer des problèmes musculaires : l’enfant doit grandir en équilibre entre les muscles de devant et ceux du dos du corps alors que la position imprimée par le trotteur crée une hypertension des muscles de l’arrière du corps. Proposé trop tôt et trop souvent, il risque de raccourcir les muscles du dos, des jambes et de crisper les pieds. Et attention certains bébé ne savent pas revenir à l’état de détente. Surtout les enfants vifs, un peu nerveux. »

Attention danger!!! Autre gros inconvénient à l’usage intensif du trotteur : au moment ou l’enfant se met à marcher tout seul, il à intégré la bulle de sécurité en plastique qui l’entourait jusqu’à présent. Et cette bulle sous forme de carénage, fait désormais partie de son schéma corporel. Du coup, il fonce et se fait mal en se cognant partout. Mais aussi, comme le message d’interdiction d’approche des escaliers est bien passé auprès des parents et de leur « trottiste » celui ci a parfaitement intégré l’interdiction, même lorsqu’il n’est plus dans le trotteur ! Résultat : il ne teste pas les escaliers tout seul et ne tente pas de les escalader à l’âge où il le devrait! »

« Valoriser les performances ? »

Pour Pierre Yves Goriaux psychomotricien formateur de Poitiers, la valorisation de l’autonomie se transforme parfois, pour les parents, en valorisation de la performance du jeune enfant. Il poursuit « Si je peux comprendre la demande parentale d’être rassuré sur les capacités de son enfant, elle doit cependant parfois être freinée afin de redonner confiance à celui-ci dans son propre rythme de croissance et développement »

Explication : en fait le bébé interprète le monde et construit son identité grâce à son mouvement et à la manipulation des objets. Ces deux activités lui permettent de nourrir sa pensée et son besoin de se représenter, de créer son identité.Le mouvement de l’enfant devient alors un outil, pour penser le monde et affirmer son identité, pour entrer en contact avec son environnement physique et humain. Et ce mouvement est lui même constitué d’un ensemble de postures, dont les principales sont : être sur le dos, sur le ventre, à quatre pattes et debout, en passant par de nombreuses postures intermédiaires. (voir emmi pikler et pédagogie Loczy) La progression de ses postures, donnant lieu à des mouvements de plus en plus complexes, n’est pas due au hasard: elle permet à l’enfant de se sentir à tout moment acteur de son mouvement et de construire ainsi son autonomie. Pour l’adulte, il s’avère indispensable de patienter et d’encourager l’enfant dans l’exploration de ses capacités posturales et dans les manipulations d’objets. Dans ce contexte, lorsque l’enfant y est propulsé trop tôt et trop longtemps, le trotteur apparaît comme un carcant posturale…dont on peut anticiper les conséquences : un enfant qui demande à être porté sans arrêt, un enfant ne supportant aucun déséquilibre, un enfant ne sachant pas se relever ou se sortir de situation toute simple.

Enfin dernier point : « Non ce n’est pas une aide à la marche » Outre l’acquisition de l’autonomie, l’excès de trotteur semble aussi retarder l’acquisition de la marche !

Donc attention au trop longtemps, trop souvent !!!!

Maintenant faites bon usage des conseils ci dessus…rappelons encore qu’il s’agit de choix personnel et non de culpabiliser celles et ceux qui apprécie le youpala  tout est d’en faire bon usage !

A trés bientôt

1 commentaire à “Attention aux Youpalas ou dit Trotteur. (vous savez le truc a roues ou l’enfant y est installé debout!)”


  1. 0 fleurdesel 31 mai 2007 à 13:52

    Bonjour Saby,
    je n’ai pas encore d’enfant… Mais je pensais que le youpala était bon pour les enfants, mais quend on te lit, on change bien vite d’avis… C’est impressionnat… Remarque que mettre son enfant dans le youpala, et éviter de le surveiller, ej doute de son efficacité… Rien ne vaut la vigilence des parents…

    Merci de ta visite.
    Fleur de Sel

Laisser un commentaire



Nos amours de chow chows |
Elaloïslhardy |
bip-bip, c'est germain |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elaloïs Lhardy
| Ma Famille,Ma vie!!!
| un monde de paix